www.marquette-en-flandre.net

Mardi 27 juin 2017

Accueil

Jeanne de Flandres

Album de Croÿ

Nouvelles

Album de Croÿ 2

Liens

Forum

Livre d'Or

Enclos abbatial plan 1686

Kuhlmann 1923

 

Admin

Industrialisation

Débuts de l'industrialisation

Kulhmann

Introduction

Massey Ferguson

introduction

Maires de Marquette

Maires de Marquette 1790 - 2006

photos

photos de familles

Transports - voierie

En 1875 la Société des Chemins de Fer Français ouvre la gare de La Madeleine. L'impact de celle-ci sur Marquette ne sera que limitée,tout juste pourrions nous dire que, sur Marquette,
le rapport qu'il pourrait y avoir concerne la mise en exploi tation de la ligne Lille - Comines qui amènera des expropria tions. En effet , à l'origine cette ligne aurait du traverser Marquette par les rues Pasteur et d'Ypres. En fait , dans le projet définitif ce ne sera uniquement que la rue d'Ypres...
Ces expropriations concerneront :
M. DESROUSSEAUX , partie 991 , section B du cadastre pour 1a.75ca. sise au Hameau de la Souris , en février 1873 et
M.et Mme.FLAMEN- FIEVET, exploitants agricoles de terres appartenant à M.Edouard MILLE, référenciées section B , n°380, lieudit "Vertes Feuilles" en date de mars 1875.

En 1895, par lettre du 30 août, M.le Maire de Lille demande l'autorisation de mettre en exploitation la partie de la ligne de tramways de Lille à Wambrechies comprise entre "Le Trocadé ro" à St. André et la place de Wambrechies et empruntant la route départementale n° 2 ( rue d'Ypres).


"Le tramway de Wambrechies"(extrait du livre "Au fil des trams" AMITRAM, Juillet 1984,Ed. Imprimerie SIAG, 14 rue des Près, 59830 CYSOING):

"La construction et la mise en service de cette ligne concédée lors de la signature de la convention de 1887, con
naîtra bien des vicissitudes. Elle doit se raccorder Porte de Gand,aux lignes "J" et "E", descendre la rue de Gand,lon
ger la Basse Deûle, emprunter la rue de St. André, traverser les fortifications puis la Moyenne Deûle avant d'atteindre St André.Cette commune est coupée par les voies de la ligne de Lille à Calais des Chemins de Fer du Nord que les T.D.N. souhaitent traverser à niveau; les travaux sont entrepris de part et d'autre de ce P.N., mais de longues discutions s'engagent, une nouvelle route devant bientôt enjamber les voies de chemin de fer. ( rues de Lille, pont de la gare de St André -N.D.L.R)
En attendant qu'une décision soit prise , la Compagnie poursuit tant bien que mal ses travaux,dans des conditions qui rappellent un peu celles des premiers temps des tramways de Lille... Les municipalités de Lille, St André et Wambre chies muliplient leurs protestations , mais la Compagnie se retranche derrière les nombreuses difficultés quelle rencon tre : outre le P.N. de St. André , il faut également mettre au point la traversée de la ligne de Comines au P.N. de Mar
quette et reconstruire un pont sur le ruisseau du Corbeau.
La véritable raison réside plutôt dans les nouvelles diffi cultés financières que connait la compagnie des T.D.N....
Pourtant la ligne de Wambrechies sera finalement ouverte...

"O" - Gare de Lille - P.N. de St.André en 1894, la réception provisoire sera effectuée le 16 décembre de l'année suivante la mise en exploitation jusqu'à Wambrechies , par le P.S. de St. André, aura lieu le 21 décembre 1895.
En 1926,le premier tronçon de la ligne de Wambrechies , Lille - Marquette,( E.L.R.T.) est achevée mais le "petit Mongy" ne dépassera jamais cette localité.
Le 15 juillet 1956,disparaîtra la ligne 5 Lille- Marquette du "Mongy" relatée par la "C.G.I.T." et ses autobus.
Résumé :
Ligne 5 Lille (place du théatre - Marquette)
30 décembre 1926 : établissement d'un service électrique à voie métrique
Lille - Marquette par les rues Léon TRULIN,des Arts,Bd. Carnot, glacis des fortifications de la Porte de Gand,rue de Fives (Paul Doumer), de Lille (du Gal. De Gaulle), de Mar quette (Pompidou),à La Madeleine, de Lille et de l'Epinette à Marquette.
Vers 1948 : établissement de services partiels limités à la place de la Boucherie (bandeau rouge à lettres blanches)
le 15 juillet 1956 :suppression (rétrocession à la C.G.I.T.- Exploitation par autobus "K") du réseau de Lille)

Abréviations :
-T.D.N. Tramways du Nord
-P.N. passage à niveau
-P.S. pont supérieur
-E.L.R.T. Electrique de Lille-Roubaix-Tourcoing
-C.G.I.T. Compagnie Générale Industrielle des Transports

La situation des transports en commun est la suivante en 1955 :
La halte de la S.N.C.F. se trouve près de la route d'Ypres, dans la partie ouest de Marquette.
Cette halte constitue un simple point d'arrêt sur la ligne LILLE-COMINES
L'ensemble du trafic quotidien pour chaque direction est de:
8 trains par semaine ; 6 trains les dimanches et fêtes ;
ce sont de petits autorails qui ont plutôt le caractères des tramways suburbains. La halte n'a aucun bâtiment.Les instal
lations comportent 2 voies principales pour le transit dans les deux sens.
Le nombre de voyageurs est minime puisqu'il n'atteint en moyenne que :
-abonnements hebdomadaires : 72 par jour
-billets ordinaires : 25 par jour
Cette ligne n'est pas très rentable et il fut question, en 1949, de la remplacer par des autobus...


Quant aux marchandises ,elles sont amenées à Marquette par la gare de La Madeleine.
Marquette est desservie également par les tramways de l'E.L.R.T. et par les tramways et autobus de la T.E.L.B. (Tramways Electriques de Lille Banlieue)
- Ligne 5- : Lille-Théatre / Marquette , rue Henri Peters
( l'E.L.R.T. transporte 1 350 000 personnes dont 900 000 au tarif normal et 430 000 personnes au tarif réduit, par an)
Le trajet dure 20 mn. et la fréquence de 20 mn. est assurée de 5h.45 à 21h.15.
La société T.E.L.B. exploite les lignes suivantes:
- Tramway "O" en direction de St.André, dessert le quartier de Lommelet à Marquette et transporte annuellement 1 480 000 personnes environ (trajet 17mn.- fréquence 30 mn.) service assuré de 5h.40 à 22h.35.
- Tramway "J" en direction de Marcq en Baroeul dessert le quartier du pont de l'Abbaye et transporte environ 2 400 000 personnes par an ( trajet 15 mn. fréquence 10 mn)service assuré de 6h.01 à 23h.35.
- Autobus "R" en direction de St.André,double le tramway "O" et transporte environ 600 000 voyageurs par an (trajet 12 mn. fréquence 1h.)service de 5h.50 à 20h.45;
La durée du trajet est indiquée jusqu'à Marquette seulement, tandis que le nombre de voyageurs correspond à la totalité du parcours, car il est impossible de préciser le trafic pour les diverses sections. La ligne de l'E.L.R.T., avec le terminus à Marquette dessert en route la commune de La Madeleine.
En raison de la multiplication des moyens de transport individuels (vélomoteurs et scooters)le nombre de clients des transports en commun a décru rapidement, surtout pour les lignes qui desservent la banlieue industrielle.
A Marquette,ce phénomène est illustré par quelques chiffres concernant la ligne de l'E.L.R.T. Lille - Marquette dite "petit Mongy", par exemple :
En 1950, 1 844 000 usagers,1 320 000 plein tarif,524 000 tarif réduit
En 1951, 1 636 000 , 1 150 000 et 486 000
En 1952, 1 470 000 , 1 035 000 et 435 000
En 1953, 1 350 000 , 920 000 et 430 000

En 1996 , 3 lignes d'autobus desservent Marquette:
- ligne 9 "Transpole" Lille - Marquette - Wambrechies
- ligne 4 "Transpole" Lille- Marcq - (arrêt pont de Marcq, pour "l'abbaye")
- ligne 3 "Transpole" Lille - St. André- Wambrechies pour "Lommelet" et rue d'Ypres.

- une ligne "Autobus Bolle" n°18 Lille - Comines , la dessert également (rue Lalau et Mairie)

Dernière modification le : 27/11/2006 @ 21:17
Catégorie : Aucune

Moulin Despretz

Introduction

Epilogue

compléments

revue de presse

G.Malteries

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.2
PHP version 4.4.9



Page générée en 0,046 secondes