www.marquette-en-flandre.net

Mardi 27 juin 2017

Accueil

Jeanne de Flandres

Album de Croÿ

Nouvelles

Album de Croÿ 2

Liens

Forum

Livre d'Or

Enclos abbatial plan 1686

Kuhlmann 1923

 

Admin

Industrialisation

Débuts de l'industrialisation

Kulhmann

Introduction

Massey Ferguson

introduction

Maires de Marquette

Maires de Marquette 1790 - 2006

photos

photos de familles

Quartier de l'Abbaye

Le quartier de l'abbaye, industriel mais aussi ou à cause de ceci, très peuplé (il est celui de Marquette a la densité de population la plus forte)était aussi très commerçant; il se suffisait à lui-même avait une parfaite autonomie.
Administrativement , bien sûr,il dépendait du "centre", ainsi ses habitants devaient s'y rendre pour les nécessités dites "administratives": mairie, poste, cimetière,culte(avant 1912) mais ceux-ci s'y rendaient souvent par obligation...
En fait ils vivaient beaucoup plus avec le quartier du "pont de Marcq" tout proche, de même nature ouvrière et commerçante.
En complément des commerces du "pont d'abie" ils y trouvaient de tout , surtout au marché de Marcq , le samedi après-midi.

Rien que pour la rue du Général Leclerc (la plus commerçante) nous comptions durant la décennie 1950/1960 pas moins de 31 cafés 29 avant guerre) plus 3 épiceries,2 boucheries (Parmentier, Verslype), un marechal ferrand, un bourrelier, des merceries (Roeland,Van Vlaanderen),un marchand de casquet tes, un marchand de chaussures (Saverys), un fleuriste (Deherripon), une quincaillerie (Modern'Confort), une droguerie (chez Josse), deux boulangeries, un marchand de vélos (Deltombe), une crémerie.
Quels étaient donc ces cafés?:

Café Moderne:
se trouvait rue de Lille, en façade de la cité Courbet. Il a disparu en 1944 en même temps que la boucherie VANLAER et de 12 maisons qui figuraient au centre de la Cité.
Un bombardement , le 12 juin 1944,a détruit toute cette partie en façade de la rue de Lille, 8 personnes furent tuées. Elles ont été enterrées provisoirement dans la pâture VANDEWOESTYNE, près de l'église N.D. de LOURDES , par les habitants du quartier dont M.Maurice SONNEVILLE...puis transférées, après guerre ,dans le cimetière communal.
Par la suite, la chute d'un V1 le 30 octobre 1944 occasionna de nombreux dégâts aux entreprises et maisons voisines...
Le café Moderne fut déclaré sinistré le 20 juillet 1950,la gérante était Mme.Eugénie LEMATTRE...




café LANDUYDT:rue Lavoisier,aujourd'hui disparu,il se trouvait à l'angle de cette rue et de l'impasse qui mène aux ateliers de l'AMITRAM.

café "à la ville de Furnes", 8 rue des Charbonniers,un des plus vieux du quartier. Propriétaire au 25 septembre 1951 :
Mme. COUSAERT née DEBEL julia née à Boesinghe (B) le 2 janvier 1897. Précédemment,M. Victor PEDE-DEBEL

café "chez Sylvie SPELIERS, 6 rue des Charbonniers, proprié taire au 20 juillet 1950,M.Marcel BERTEN
Déclaré sinistré le 20 juillet 1950...

café VANDERHAEGHEN, 4 rue des Charbonniers, même proprié taire que ci-dessus et sinistré à la même date...

café "Au Petit Bouchon" rue de Lille, 227-229,Propriétaire en 1958 M. VANDENABEELE,restaurant le midi pour les personnels de Verley, Malteries et Clabaut (entre autres).
En 1943 les 227 et 229 étaient occupés respectivement par Mrs.CARNEL et jules ZUINDEAU, et propriétés de Mme. Vve. VERLEY- décédée à Angers le 5 avril 1944.
En 1969 "Chez Clara"
En 1994 gérante Mme. FOUACHE Véronique


café au 231 rue de Lille:
Avant 1949:M.Jules VERKINDERE, puis:
Au 25 juillet 1951:M. ACHOUR Mohamed,né en 1915 au Douar Ma
kouda,(Mizrana)ALGER.domicilié à Roubaix 31 rue de Naples,
Au 20 septembre 1951, M.AMARI Amar,né à Makouda-Mizrana (Algérie) le 28 décembre 1926
Au 17 avril 1952: M. SIDDIKI Si Tayeb,né à Ben-Hini-Azazga
(Algérie) le 18 octobre 1919,cafetier à Lille rue de Tournai
n°103.
Au 23 juin 1954: M.ABDELKADER Ben Mohamed Ben Ahmed,né à FIGUIG (Maroc) en 1918,domicilié à Paris 5°, 49 rue Mouffetard...Puis le café fut transformé en garage
En 1967 "Carrosseries LEURETTE" puis en 1969 Hôtel St.Michel...

café DEMATTEO n° 8 rue du Gal.Leclerc , transformé en maison particulière

café BRIDELANCE 1 rue Gal. Leclerc, en 1893 y résidait , locataire, M.Charles Louis VANDERBURGT
En 1958,le 13 octobre, jusqu'en 1987: M.Jean VAN GOOL,ancien joueur professionnel au L.O.S.C.football.
A ce jour maison particulière.
Ce fut le siège des Majorettes de Marquette en 1969 , des supporters du LOSC,et salle de répétition des "Trompettes Dévouées"...

café "Géry" 2 rue Gal.Leclerc
En 1893 le café se nommait déjà "A l'Espérance",appartenait à la brasserie Guérin de St André puis, en 1900 s'est appelé "A l'Alsace-Lorraine" tenu par M. Espérance CHARLES (Louis Espérance CHARLES, Maître pointeur au 41° R.A. décédé à Paris le 18/10/1914) et Mme. née Marie LEIGNEL en 1904 et ce pendant 30 ans.
En 1934 c'est M.Géry CHARLES (1893-1947)et son épouse née Jeanne VAN VLAANDEREN (29/12/1893- 1986)qui leur ont succédé
Au 15 septembre 1952 c'est cette dernière qui continua l'ex ploitation.
Au 8 décembre 1970, le café fut repris par Mme. Jacqueline BRUNET ép. JANSSENS à l'enseigne "Chez Jacqueline et Johnny"
elle tint ce commerce 29 ans.
En août 1999 le fond de commerce fut de nouveau cédé (les propriétaires étaient encore Guérin),ce fut le "Zodiaque"...




café "Chez Frédo" 341 rue de Lille , à l'angle des rues de Lille et St. Antoine de Padoue; aujourd'hui maison particulière

café à l'angle des rues Chanzy prolongée et Faidherbe, aujourd'hui garage Gilbert

café Wojtasinski, 71 rue Gal. Leclerc,
avant 1950 :M. Henri CADRON
au 3 janvier 1950, Mme. WYRWAS Gertrude, ép. WOJTASINSKI,née à Billy-Montigny le 4 novembre 1925.
En 1969, magasin "Les Coopérateurs" puis en 1997, salon de coiffure...

café BOUCKAERT, 47 rue du Gal.Leclerc,
Avant 1960 M.SMAGGHE ; en 1960 "Modern'Confort" électro-ménager tenu par Mme. TRAISNEL-JANSSENS
En 1997 habitation particulière

café "Georges DELTOMBE" 103 rue du Gal. Leclerc
cafetier et fabricant de vélos en 1925
Aujourd'hui maison particulière




café "Armand Cateau" rue du Gal. Leclerc, face au"Moulin de Briques", n'éxiste plus , maison particulière.

café "LEMAHIEU", "a la descente des sportifs"
349 rue de Lille; Appartenait en 1900 à M. VANDAME
Le café fut acheté en 1943 à M.Jules VANDAME, brasseur, quai du Wault à Lille,700 000F.Ne figurait pas dans cette vente le commerce de fruits et légumes attenant au café.
Après le décès de Albert LEMAHIEU, le 21 juin 1954,son épouse Yvonne continua le commerce auquel était joint l'épicerie, elle était "associée" à sa belle-mère Elvina JANSSENS qui avait effectivemnt commencé l'exploitation de ce commerce Georges LEMAHIEU fils de Albert n'avait alors que 8 ans.C'est lui qui leur succèdera en 1971.Le café fut le siège de l'U.S.M. Basket. Georges LEMAHIEU, ancien joueur de ce club,était président puis vice-président. (aujourd'hui le club a disparu)
Mais à ce quartier très vivant il fallait de l'animation.




L'idée vint d'organiser une braderie. La date fut choisie: ce serait le premier dimanche d'août, en même temps que la ducasse de quartier.Il fallait des personnes motivées, soli des et volontaires pour mener à bien cette opération.Un petit comité fut mis sur pied : 3 personnes s'y attelèrent : Georges LEMAHIEU mais aussi son voisin ,également cafetier : Jean Van GOOL, ancien joueur professionnel de football au LOSC dans les années 50. A ces fondateurs se joignit un personnage "haut en couleurs" qui, de par sa profession de commerçant en lingerie sur les marchés était très connu à L'abbaye et alentours : André DUPONT qui possédait , en outre un commerce de lingerie tenu par son épouse près de la caserne des pompiers de St. André.Le trio conclut sa premiè re braderie en 1965, mais il fallait aussi des bénévoles pour l'organisation de cette braderie. Deux personnes connues et clients de ces cafés se proposérent : Maurice SONNEVILLE et Georges OLIVE.
La braderie , au début, ne concernait que la rue du Gal. Leclerc, du carrefour de l'abbaye à la rue faidherbe, avec une dizaine d'exposants...Depuis; elle emprunte les rues Faidherbe, Chanzy, St. Antoine de Padoue jusqu'à la limite avec Marcq en Baroeul.Puis s'y ajouta l'avenue de la Fraternité ; "en 1996 il y avait 373 exposants !"

Malheureusement tout à une fin! Si la braderie existe encore , ses 3 fondateurs sont décédés.
L'épouse de Georges Lemahieu essaya malgré tout de perpétuer l'oeuvre de son mari décédé le 28 novembre 1997...




En fait comme dit plus haut c'est Elvina JANSSENS vve. de Albert LEMAHIEU décédé en 1918 , qui débuta sous le nom de LEMAHIEU dans ce commerce.C'est elle qui l'acheta en 1943. Elle était la soeur de Berthe JANSSENS épouse de Léonard DENDAUW, qui tenaient le café "à l'arbrisseau" rue du Gal. Leclerc 89.Quant à leur Mère Elodie VYNCKIERE épouse JANSSENS elle tenait un commerce de marchand de charbon et le café "Au Vélodrome" 61 rue du Gal. Leclerc...ce dernier fut transformé en deux habitations les 61 et 61bis...

café -tabac de l'"Abbaye"
1 rue du pont de l'abbaye avant 1948 :M. Henri VANWOLPUT (Sté. VAN WOLPUT père & fils)
au 30 novembre 1948 M.Gaston VANWOLPUT-LEGRAND né à La Madeleine le 28 mars 1920
Les bâtiments appartenaient aux Ets. Kuhlmann.
au 1 avril 1875, M.Guy COPIN
au 25 mai 1983,M.ALLOSSERY, 39 rue St. Jacques Tourcoing
au 1 février 1984 Elisabeth DELATTRE,Av. des Magnolias Marcq en Baroeul
au 1 avril 1987,Christian VANDAELE,(Le Chrisnel)37 rue Louis Blériot Lambersart
au 13 avril 1992,Eric RUCHOT,90 rue des écoles Hellemmes




café à "l'Arbrisseau":
89 rue du Gal. Leclerc
Léonard DENDAUW et son épouse Berthe JANSSENS prirent le café en 1923
Avant 1953 celui-ci passa à M.Jules LETESSIER - né à St.Mars -d'Outille (Sarthe) le 16 février 1893 -depuis le 18 Juillet 1946 - résidant à Lille 3 rue Montaigne
En 1953 c'est le fils de M. DENDAUW-JANSSENS , Albert DENDAUW, qui reprit le commerce avec son épouse Simone BRUYNINCKX,
En 1964, le 20 mai, ce fut Mme.Lucienne MENARD
Au 14 avril 1967,M. Jean Louis DEHAUDT
En 1968,le 29 mars, Mme CONAN , sous l'enseigne du "Prado"
Le 26 juin 1969,M. Robert LOMBARD
En 1970, enfin le café fut transformé en pharmacie - M. BOU
CKAERT , Pharmacie de l'Abbaye, jusqu'en 2006
C'est encore aujourd'hui une pharmacie...
Dans la salle arrière du café, au fond de la cour, se trouvait une piste de jeu de bouchon qui datait des années 20 .cette salle fut inemployée en 1964...
En début de siècle (1900/1910) une société de bouchon éxistait "Les Bricoleux"
EN 1938 le café vendait aussi de l'essence , une pompe était installée sur le trottoir de la rue Gal. Leclerc, face au café, sous la marque "Azur", de la société "Desmarais frères",rue de Lille à Marquette. Le carburant était à 3,30F. le litre et la bière était distribuée par la brasserie de Mons en Baroeul. Sur le mur en fond de café , mitoyen entre les 87 & 89 , une fresque peinte vantait les mérites de cette brasserie en ces termes :
" Grands et petits , bébés, l'aïeul, tous préfèrent Mons-en-Baroeul"...




café "Au Vélodrome":
61 rue de Marcq (du Gal. Leclerc)
Le 29 décembre 1920 Mme.JANSSENS-VYNCKIER Elodie avait autorisation de la Chambre de Commerce de Lille de reprendre l'activité du commerce de marchand de charbon et débit de boissons, succédant à M. Charles GODDERIS qui le tenait depuis 1900.L'estaminet s'appelait alors "A l'Aggripin" , il appartenait à la communauté de biens existant entre M.et Mme GOURLET-FUMERY , propriétaires des brasseries VANNEUVILLE à La Madeleine. Il prit le nom de "Au Vélodrome" en 1925.
Dans la salle du café se tenait majestueusement un grand orgue genre "Limonaire" , fonctionnant à l'aide de "cartons" qui se dépliaient par un mécanisme commandé manuellement par une manivelle qu'il fallait tourner à vitesse régulière . Ce travail ardu a été remplacé en 1932 par un moteur éléctrique

En 1934 , le café, acheté le 19 novembre 1932 par les consorts JANSSENS Elodie, JANSSENS René et CROMBEZ Edouard fut transformé en deux maisons d'habitation les 61 & 61 bis rue de Marcq.
Le 61 à Mme Vve JANSSENS-VYNCKIER Elodie
Le 61 bis à M.et Mme. CROMBEZ-JANSSENS Edouard
Le 63 à M.et Mme. René JANSSENS-VANLERBERGHE




café "Chez Edmond"
91 rue du Gal. Leclerc
Avant 1947 : M. Abel HORNAIN
Au 14 mai 1947 : exploitant M.Gustave VERSTRAETE né à Marcq en Baroeul le 17 octobre 1923. Propriétaire : M. CATRIX, minotier à Paris
Au 31 mars 1948: Exploitante : Mme. BERNARD-JANSSENS Laura, belle-mère de M.VERSTRAETE Gustave,née à Marquette le 14 juin 1905,54 rue Chanzy à Marquette.
Au 14 mars 1952,M. Edmond CORNILLE, propriétaire , né à Marcq en Baroeul le 4 juin 1902,domicilié à Marcq 20 rue Faidherbe
puis en 1978, M.THYS-CARLIER et enfin Mme. CARETTE...
Ce café fut démoli récemment...

Café -restaurant "Au Bon Coin"
317 rue de Lille
Il a remplacé avant 1968 le café-ciffeur de M. Lucien DEZETTER
En 1968 :M. et Mme. FRERE-GENDRON
Puis le "Sidi-Feruch"
C'est aujourd'hui une maison particulière.

café "La clef des Champs"
33 rue du Gal. Leclerc
M. IMBO-DENDAUW puis , en 1958, chaussures "Ghislain", M. et Mme. SAVERYS-MALBRANQUE
devenu maison particulière

café du "Clos de l'Abbaye"
10 rue La Fontaine
Avant 1951, M. Marcel Louis VANARIE
au 23 février 1951,Mme. VANARIE-BERTEN née à Lille le 2 mars 1901
N'existe plus; a été abattu en même temps que tout le quartier du "Clos de l'Abbaye"...vers 1990

café du Pont
20 rue du pont de l'abbaye
Existait déjà en 1893 , à cette date il logeait plusieurs personnes d'origine belge travaillant à Marquette :
Outre Mme. VIERSTRAETE Camille Suzanne , cabaretière ; M.Charles Louis HADSAEME et Richard HANDSAEME
Propriétaire au 20 juillet 1950, date où le café fut déclaré sinistré, M.Joseph VANDERMEERSCH.



Mais quels étaient les différents commerces - outre les cafés - de cette rue du Gal. Leclerc en 1969 ?
Chacun , bien entendu ,avait son "slogan"

- Librairie-Papeterie PRIEM,toute la papeterie,livres, jouets, cadeaux,travaux d'imprimerie,confiserie
31 rue Gal.Leclerc
- Les "Coopérateurs", qualité + justes prix + timbres -ris tournes. Appareils ménagers, ameublement,camping. Facilités de paiement LOUWAGIE , 71,73 rue du Gal. Leclerc
- Horticulteur fleuriste, Graines d'élite Clause . Paul DEHERRIPON,39 , rue du Gal. Leclerc
- Chaussures Ghislain, usage, travail,fantaisie; choix, qualité, prix . Maison SAVERYS, 33 rue du Gal. Leclerc
- Pharmacie de l'Abbaye,André BOUCKAERT,92 rue du Gal. Leclerc - a remplacé en cette adresse M. PIHEN au 1 Janvier 1968- Est passé ensuite au 89 rue Gal. Leclerc , en place du café "Le Prado" au 1 août 1979
- Boucherie-charcuterie mixte. Force, santé,viande de 1ière. qualité,porc frais, charcuterie. Fournisseur de collectivi tés. NICOLIN-LOOCK, 97-99 rue du Gal. Leclerc
- Café THYS,siège de l'U.S.M. football, 91 rue du Gal. Leclerc
- Boulangerie -patisserie de l'Abbaye," Au Bon Pain",glaces, dragées pour première communion,listes de cadeaux.BAR, 10 rue du Gal. Leclerc
- Pour déguster un bon demi, venezà l'abbaye !
Au Prado, Pierre CONAN,changement de propriétaire,salle rénovée pour noces et banquets,bières Véga et Stella Artois, 89 rue du Gal. Leclerc, -a cessé son activité le 1 août 1979 (voir pharmacie Bouckaert)
- Café Jean VAN GOOL -SOYEZ, Siège des Majorettes et de la fanfare"les Trompettes Dévoués", & rue du Gal. Leclerc
- Peintures-décors BARBET-SCHEKLER, 9_ rue du Gal.Leclerc. Fut remplacé quelques années par une épicerie...

En 1947 nous avions en plus:
- Meubles et jouets, fabrique de meubles massifs . Maurice PLOUVIER , 65 rue de Marcq
- Pour vos tissus et coutures Mme. AEDENS-ZUINDEAU, 27 rue de Marcq
- Amateurs de beaux romans, faites vous inscrire à la BIBLIOTHEQUE FAMILIALE, rien que la location, lectures sélectionnées, 131 rue de Marcq
- Alimentation générale Pauline BERNARD,79 rue de Marcq
- Boucherie-charcuterie Roger PARMENTIER,95 rue de Marcq,
(anciennement Mme. Vve. FREMEAUX) arrêtée en Août 1960.
remplacée par une crémerie-volailles, aujourd'hui maison particulière
- Alimentation générale Maison LECLERCQ, 79 rue de Marcq
- Bonneterie ROELAND, 49 rue du Gal. Leclerc,Chez Marie DUMONT,décédée en 1962, repris par M.et Mme. ROELAND-BLANCKE
- Bonneterie mercerie VAN VLANDEREN, 53 rue de Marcq, commerce fondé en 1948 par M. Jules VAN VLANDEREN, né le 15 avril 1900,et son épouse Irène DECOBECQ née à Lille le 12 décembre 1907,
- café BOUCKAERT, 47 rue de Marcq,y résidaient en 1949:
Alphonse BOUCKAERT né à Halluin le 17 décembre 1903
Rachel PROVOOST née le 5 juillet 1904
Denise BOUCKAERT née le 20 novembre 1923
Marcel DELVAS né en 1923
Maurice SINGIER, né à Bailleul le 11 juin 1927
Christiane BOUCKAERT née le 14 février 1927
En 1957 ils quittèrent leur commerce qui devint "Modern'Confort" quincaillerie, cadeaux, chauffage,repris par Mme. Chantal TRAISNEL-JANSSENS...
- Epicerie angle des rues Chanzy et Faidherbe, chez "Raymonde"
- Charbons JANSSENS 38 rue St Antoine de Padoue





Dernière modification le : 27/11/2006 @ 11:38
Catégorie : Aucune

Moulin Despretz

Introduction

Epilogue

compléments

revue de presse

G.Malteries

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.2
PHP version 4.4.9



Page générée en 0,026 secondes